Retour sur l’atelier de confection de baumes du 21 octobre 2014

 

Bonjour à tous !

Ce mardi 21 octobre à 17h30, nous nous sommes réunis au RéeL48 au 5 rue Serpente à Florac pour apprendre à confectionner nos propres baumes !

Nous étions une petite dizaine à nous retrouver, avides de connaissances !

Grâce aux recettes d’Anaïs et de Laurane, nous avons pu tester et noter la méthode de fabrication de deux recettes : celle du baume pour les douleurs musculaires et celle du baume à lèvres (avec l’hiver qui s’approche, ça nous sera utile !)

Il s’est avéré très facile de les faire soi-même, à partir du moment où nous avons les produits de base. Par exemple : de la cire d’abeille, de l’huile d’olive ou de tournesol, de l’huile de noisette et des huiles essentielles (selon leur propriétés mais nous pouvons prendre comme base l’HE de Lavande vraie qui est antioxydante et aux propriétés polyvalentes !).

Voici les recettes que nous avons utilisées pour cet atelier :

(à multiplier selon la quantité que vous voulez) :

 Baume à lèvres : (pour  15mL)

  • 3g de cire d’abeilles (soit une cuillère à soupe)
  • 10 g d’huile (olive ou tournesol ou/et noisette)
  • 2 gouttes d’HE de lavande Vraie
  • 1 goutte de citron

Baume de massage pour les muscles : (pour 30mL)

  • 6g de cire d’abeille (soit deux cuillères à soupe)
  • 20 g d’huile (olive ou tournesol ou/et noisette)
  • 5 gouttes d’HE soit : 
  • o   2 de Gaultherie (anti-inflammatoire)
  • o   1 de Lavande (calmante, décontractante)
  • o   1 de cyprès (Décongestionnant veineux)
  • o   1 de Menthe poivrée (tonique, stimulant, anesthésiant)

Alors ? Comment on fait ?

IMG_0854

  1. Dans un premier temps, vous devez désinfecter vos pots soit en les ébouillantant soit en y passant un coton avec de l’alcool à 40° et vous pouvez mettre une petite cuillère au congélateur (ce qui vous permettra de vérifier la consistance de vos baumes).
  2. Mettez de l’eau à chauffer et préparez un bol en verre dans lequel on mettra les ingrédients à faire chauffer au bain-marie.
  3. Versez l’huile de votre choix (huile résistante à la chauffe donc plutôt tournesol ou olive).
  4. Intégrez-y la cire d’abeille, qui va fondre au contact de l’huile chaude.
  5. Une fois que la cire est fondue, vous pouvez y ajouter les autres huiles végétales et essentielles de votre choix et les autres ingrédients. Vous pouvez à ce moment là vérifier avec la petite cuillère la consistance de votre baume : au contact de celle-ci le baume ce figera et vous pourrez voir si la consistance est assez crémeuse pour vous ou non.
  6. Versez le tout dans le/les pots.
  7. Attendez que la consistance se fige.
  8. Vous pouvez l’utiliser !

D’autres ateliers comme celui-ci auront lieu sur l’année 2015, n’hésitez pas à préparer vos recettes et à donner des idées pour le prochain !

Bien à vous !

Laisser un commentaire