Présentation de l’association

logoHDCV2

Qui sommes-nous ?

L’association Habitats durables en Cévennes a été créée en avril 2006 à l’issue d’un travail de réflexion sur la question du logement au sein d’ateliers de territoires organisés par la Communauté de Communes Cévenoles Tarnon-Mimente, dans le Sud Lozère. Des pistes de travail sont alors proposées autour de l’habitat groupé, l’auto-écoconstruction accompagnée, l’urbanisme rural participatif. Plusieurs lieux ont été envisagés pour la création d’un premier habitat groupé mais rien n’a abouti  et le groupe s’est essoufflé.

Nos nouveaux objectifs

Les membres de l’association ont fait évoluer le projet associatif après 5 ans 1/2 d’existence.  Toujours intéressés par l’habitat groupé, ils élargissent le champ d’actions de l’association aux modes de vie. Une proposition (validée en Assemblée générale extraordinaire le 14 décembre 2011) a donc été faite de modification des statuts. L’objectif de l’association est désormais de contribuer au développement d’habitats et de modes de vie sobres, sains et solidaires en cohérence avec leur territoire.

Nos actions

C’est pour répondre à ces objectifs que l’association anime un centre d’information sur l’écohabitat à Florac, participe à la création collective d’outils pédagogiques et porte des actions d’éducation et de sensibilisation :

– des actions d’éducation à l’urbanisme rural en accompagnant les initiatives individuelles et les projets collectifs d’écohabitat (que l’on connaît sous les dénominations d’habitat groupé, participatif, coopératif, écoquartier, etc)

– des actions éco-école en accompagnant les établissements scolaires de tout le département dans les démarches de développement durable (organisation pour le RéeL de la journée départementale des établissements en démarche de développement durable -JDE3D et réalisation d’un bulletin des E3D de Lozère)

– des actions de formation et de sensibilisation à l’écoconstruction en animant des ateliers techniques (isolation, matériaux, eau, etc.) et en participant à la création d’outils pédagogiques comme La Boîte à Bâtir

– des actions de formation, sensibilisation, coordination de projets en lien avec l’objet de l’association comme en 2011-2012, la coordination avec le RéeL de l’opération Compostage du SICTOM des bassins du Haut Tarn ou, plus récemment, une sensibilisation des gros producteurs de déchets sur le territoire du Plan Local de Prévention des Déchets Sud-Lozère.

Laisser un commentaire