Vannerie au jardin du lien

L’été approche et nous passons de plus en plus de temps au… Jardin !

Au bord de la rivière, à l’ombre des peupliers, nous nous sommes retrouvés pour un moment créatif au jardin du Lien (à Ispagnac)!
Florian Ehmke, « notre » adhérent-animateur vannerie avait tout préparé : sécateurs, gans, livres, magazines, tables et chaises et l’habituel thermos de thé; nous étions près à vanner !
IMG_0080Dans un premier temps chacun est allé explorer le bord de la rivière pour cueillir des tiges, pousses, lianes, herbes, rameaux… qui, selon lui pouvait être utilisés pour faire de la vannerie.Après classification et identification des différentes essences cueillies, nous avons choisi les tiges de saules pour réaliser notre premier hochet . Chacun, chacune est allé récolter ses tiges de saules qui servent à vanner. Guidés par Florian nous avons effeuillé nos 6 tiges de saule, puis tressé consciencieusement en utilisant la technique du « point de hochet » (très utile en vannerie).
Cet atelier demande de la concentration et de la minutie car les tiges toutes fraîches de ce début d’été étaient très délicates et difficile à vanner.Chacun est reparti avec sa création (plus ou moins réussie ;D ) et l’envie d’approfondir et de tester d’autres techniques de vannerie au jardin !

 

Ça fera probablement l’objet d’un prochain atelier à l’automne !

 

C’était une animation gratuite, financée par le RéeL et les partenaires du projet « Vivons la nature près de chez nous… »

(Article rédigé par Laurane )

 

Laisser un commentaire